KNOW YOUR SUPPLIER

Témoignages

Le Groupe Allianz Suisse est l’une des principales compagnies d’assurance en Suisse. Elle est active dans les domaines de l’assurance et de la prévoyance et emploie environ 3 600 employés. En Suisse, Allianz compte plus de 930 000 personnes et plus de 100 000 entreprises parmi ses clients. En matière de sourcing & procurement, Allianz se base sur les données de Bisnode D&B.

Au cours des dernières années, Allianz a élaboré en Suisse un service des achats professionnel. Cette évolution émane de la demande croissante de surveillance des marchés financiers, de la conscience des risques en matière de réputation et d’un engagement clair de la société à jouer un rôle de premier plan dans l’industrie financière et dans la gestion des fournisseurs.

hauptsitz_allianz.jpg
«Les rapports de Bisnode D&B sont pour nous une composante supplémentaire pour minimiser les risques de nos achats.»

Thomas Volkert est responsable chez Allianz Suisse du service sourcing et procurement composé

allianz_logo.jpg

En tant qu’assurance globale, Allianz adopte une position claire en matière de risques potentiels. Le sourcing & procurement se fondent sur cette prémisse lors du choix des partenaires commerciaux.

Thomas Volkert est responsable chez Allianz Suisse du service sourcing et procurement composé de sept personnes chargées des achats dans l’ensemble de la société. Selon lui, des aspects tels que la transparence du marché, la sécurité, l’écologie et l’évaluation continue des risques avant toute relation d’affaires sont donc des conditions nécessaires à l’émergence d’un service achats jouant un rôle moteur dans le secteur des services financiers.

Le rôle principal du service des achats n’est plus uniquement de réduire les coûts. Allianz, veut grâce à des achats stratégiques et au-delà de la réduction des coûts, s’assurer qu’ils génèrent une valeur ajoutée durable aussi bien pour son organisation que pour ses clients. L’objectif est d’offrir les meilleures performances possibles à des prix raisonnables. Thomas Volkert insiste sur le fait que « au-delà des aspects financiers, les fournisseurs sont des partenaires et innovateurs stratégiques qui font tout pour répondre à nos attentes. »

Les données de scoring de Bisnode D&B font partie de l’examen préalable de l’intégrité du fournisseur d’Allianz Suisse qui évalue chaque fournisseur avant de l’intégrer dans son portefeuille de fournisseurs. Le processus comprend l’attribution d’une cote de crédit et l’analyse structurée de la gestion en ce qui concerne la conformité, les conflits d’intérêts ainsi que des liens commerciaux et politiques non sollicités.

« Pour connaître le mieux possible notre portefeuille de fournisseurs ainsi que les risques qu’il comporte et pour pouvoir activement agir, nous utilisons depuis des années ces données de marché et nous minimisons ainsi au mieux les dangers inhérents. De plus, nous utilisons les rapports établis à partir des informations provenant des numéros D-U-N-S pour nous informer sur les réseaux d’entreprise, les risques de la branche, la taille et l’âge de l’entreprise de nos fournisseurs. Les rapports de Bisnode D&B sont pour nous une composante supplémentaire pour minimiser les risques de nos achats.», déclare Thomas Volkert pour finir.