BOUTIQUE EN LIGNE AVEC EXAMEN DE LA SOLVABILITÉ INTÉGRÉ POUR B2B ET B2C

Témoignages

Fotoblitz.ch est une boutique en ligne pour le service relatif aux photos numériques et les cadeaux dans le domaine de la photo. Les environ 200 produits sont tous fabriqués en Suisse. Pendant toute l’année, les effectifs de l’entreprise fondée en 2004 se montent à cinq employés et deux apprentis. Pendant la haute saison précédant les fêtes de Noël, le nombre de personnes travaillant dans la production peut monter à 25.

En été 2012, Fotoblitz.ch est passé à une nouvelle solution pour sa boutique en ligne. Bien que les pertes sur débiteurs n’aient pas été particulièrement élevées, Patrick Allemann, le propriétaire de Fotoblitz.ch, voulait soumettre ses clients à un examen avant toute livraison sur facture : «Les défauts de paiement étaient principalement en contradiction avec notre sens de l’équité. Il n’est pas possible qu’ici, nous fournissions du bon travail et que certains en profi tent en ne payant pas leurs factures.» Grâce à Bisnode D&B, Fotoblitz.ch a pu implémenter une véri cation entièrement automatique.

«Avec cette solution automatisée, nous avons nettement pu réduire nos pertes sur débiteurs de plus de 50 pour cent.»

Patrick Allemann, le propriétaire de Fotoblitz.ch

fotoblitz logo.png

Par l’intermédiaire du SIW (Swiss Insight Web Service) de Bisnode D&B, le système de la boutique en ligne de Fotoblitz.ch accède en temps réel à la banque de données B2B et B2C de Bisnode D&B et véri e les données de la commande ainsi que la solvabilité directement pendant le processus de commande. Ceci a pour effet que dans environ 10 cas par jour, l’option de paiement «Facture» n’est pas offerte au client en raison d’un résultat négatif de la véri cation, et qu’il peut commander uniquement par carte de crédit ou contre paiement préalable. «Avec cette solution automatisée, nous avons nettement pu réduire nos pertes sur débiteurs de plus de 50 pour cent», souligne Allemann. «Maintenant, en plus de la réduction des pertes, j’ai la bonne sensation de pouvoir effectivement faire quelque chose contre les mauvais payeurs».