Vue d’ensemble de l’éthique en matière de paiement

Témoignages

La société Traitafina AG est un producteur de denrées alimentaires dont le siège est à Lenzbourg (AG). L’axe essentiel de la production est la viande, les produits à base de viande et les articles Convenience. L’entreprise compte en Suisse environ 300 collaborateurs qui atteignent un chiffre d’affaires approximatif de 110 millions de Francs par an. Traitafina génère plus de la moitié de son chiffre d’affaires avec la branche suisse de l’hôtellerie et de la restauration connue pour ses nombreuses insolvabilités.

Pour éviter les pertes, Traitafina vérifie la solvabilité de chaque nouveau client. En cas de renseignement négatif, la livraison n’est effectuée que contre paiement anticipé ou paiement en espèces. En même temps, il est aussi important pour Traitafina d’avoir une vue d’ensemble permanente sur la situation financière de tous ses débiteurs. «Nous voulons observer l’éthique de nos clients en matière de paiement comme si nous étions dans un hélicoptère», explique Edi Krebs, le responsable Finances chez Traitafina. Pour être au courant de l’insolvabilité et notamment des modifications intervenant dans les habitudes de paiement des clients, Traitafina participe au programme D&B DunTrade de Bisnode D&B. Dans ce but, Traitafina fournit une fois par mois une liste des postes ouverts (c’est-à-dire des factures comptabilisées). Elle est traitée anonymement avec toutes les listes fournies par d’autres clients de Bisnode D&B.

«Nous voyons d’un seul coup d’oeil qui sont les mauvais payeurs de notre entreprise. C’est une des raisons pour lesquelles nous devons engager moins de poursuites.»

Edi Krebs, le responsable Finances chez Traitafina

Traitafina_Logo.jpg

Les participants au programme D&B DunTrade reçoivent une analyse des habitudes de paiement de leurs débiteurs qui contient l’évolution temporelle de l’éthique en matière de paiement et permet de faire une comparaison avec les créances d’autres créanciers. Avec ces analyses, ils peuvent évaluer leur propre gestion des créances par comparaison avec d’autres fournisseurs et détecter rapidement d’éventuelles créances non recouvrables. «Grâce à notre participation au programme de D&B DunTrade, nous voyons exactement lesquels de nos débiteurs présentent une éthique insatisfaisante en matière de paiement et paient toujours leurs factures avec du retard», ajoute Edi Krebs. «De cette manière, nous voyons d’un seul coup d’oeil qui sont les mauvais payeurs de notre entreprise. C’est une des raisons pour lesquelles nous devons engager moins de poursuites».