Avec Bisnode, Victorinox évite les défauts de paiement

Témoignages

Victorinox est une entreprise familiale fondée en 1884 à Ibach (SZ), au coeur de la Suisse. Outre le légendaire «Original Swiss Army Knife», Victorinox fabrique et commercialise différents couteaux de poche ainsi que des couteaux de ménage et des couteaux professionnels. De plus, Victorinox travaille dans quatre autres domaines: l’horlogerie, la bagagerie, les vêtements et le parfum. Victorinox emploie plus de 1800 collaborateurs dans le monde entier et atteint un chiffre d’affaires approximatif de 500 millions de CHF.

Dans le domaine business to business, les activités de Victorinox s‘étendent également à la fabrication et la commercialisation d’articles publicitaires. Les couteaux représentent ici environ quatre cinquièmes des affaires. Victorinox a décidé de procéder à un examen de la solvabilité de ses clients du domaine des articles publicitaires parce qu’il s’est avéré que certains secteurs peuvent être source de problèmes. «Nous soumettons tous nos nouveaux clients à un examen au moyen de BisnodeNet», explique Hans-Rudolf Steiner, le responsable des ventes d’articles publicitaires chez Victorinox, «et en cas de retard de paiement, nous consultons aussi la solvabilité de nos clients habituels». Pour environ dix pour cent des clients, le service Articles publicitaires décide de proposer une livraison contre paiement préalable. Cela évite les retards ou même les défauts de paiement.

«Nous soumettons tous les nouveaux clients à un examen au moyen de Bisnodenet»

Hans-Rudolf Steiner, le responsable des ventes d’articles publicitaires chez Victorinox

Victorinox_logo.jpg

Une partie des clients sont des entreprises qui achètent les articles publicitaires directement chez Victorinox, et on trouve parmi celles-ci de nombreuses exploitations industrielles et artisanales avec des volumes de commande assez réduits. Par contre, selon Hans-Rudolf Steiner, les commerçants génèrent un chiffre d’affaires plus important: «En partie, il s’agit de factures très élevées en raison des volumes importants. Cependant, la capitalisation du secteur des articles publicitaires est plutôt faible, les liquidités sont réduites. C’est pourquoi nous préférons être particulièrement vigilants ici»

Outre l’utilisation de BisnodeNet, Victorinox a aussi accepté l’offre de formation de Bisnode. Les clients de Bisnode peuvent participer gratuitement aux différents séminaires de perfectionnement et approfondir leur savoir-faire dans le domaine de la gestion du crédit. Hans-Rudolf Steiner: «Nous avons suivi le séminaire de vérification de la solvabilité. Pour nous, ce fut un bon complément afin de tirer un encore meilleur profit des rapports commerciaux de Bisnode.»