Article Risques & Crédit

Gestion des créances: Découvrez comment éviter les défauts de paiement

Les retards de paiement et pertes de créances engendrent rapidement des problèmes de liquidité sérieux à court terme. Une gestion des créances organisée de manière professionnelle sécurise l'existence de votre PME. Évitez de vous retrouver dans un piège de liquidité qui menace la survie de votre entreprise.

L'objectif de la gestion des créances est d'éviter les défauts de paiement et d'assurer la liquidité durablement. C'est déjà avant la conclusion d'un contrat que votre PME devrait vérifier la solvabilité de chaque partenaire commercial. C'est ainsi que vous pouvez empêcher la plupart des défauts de paiement déjà en amont.

Si un retard de paiement devait se produire malgré tout, la gestion des créances s'assure que votre client se verra rappeler son obligation de paiement le plus rapidement possible et qu'il sera incité à payer.

Tâches de la gestion des créances

La gestion des créances est d'une grande importance du point de vue stratégique. Ici, il s'agit de répondre à la question de savoir comment la gestion des débiteurs en tant que partie du Working Capital Management s'inscrit dans la stratégie de l'entreprise.

  • Déterminer sa propre politique de crédit et de recouvrement
  • Déterminer des conditions de paiement et de livraison

Du point de vue opérationnel, la gestion des créances au sens strict s'entend comme les mesures de mise en œuvre des consignes indiquées ci-dessus. Elle comprend les domaines suivants.

  • Se procurer des informations en amont, éventuellement à l'aide de prestataires externes, tels des sociétés de renseignements économiques par exemple.
  • Comptabilité débiteurs
  • Facturation correcte et rapide
  • Surveillance des limites de crédit et du comportement de paiement
  • Rappels et recouvrements

Souhaitez-vous voir l'argent de vos clients plus vite sur votre compte? Ici, vous trouverez 9 conseils pour un encaissement rapide.

Particularités de la gestion des créances internationales

Les PME orientées vers les exportations sont confrontées à des défis particuliers concernant la gestion des créances. Sur le plan national, vous connaissez sans doute les habitudes commerciales. Mais si vous gagnez un nouveau client issu des pays européens aux alentours ou même d'outre-mer?

Ce qui est sûr: Quand les choses se compliquent, ce sera encore plus compliqué à l'étranger.

Des langues étrangères, différents fuseaux horaires, d'autres mentalités et comportements et avant tout un contexte juridique différent font qu'il sera plus difficile de résoudre les problèmes. Ces six conseils vous permettent, en tant que chef des finances, de réduire le risque de défauts de paiement.

6 conseils concernant la gestion des créances internationales

  1. Évitez les pays et régions instables.
  2. Apprenez à connaître les habitudes de paiement dans votre pays-cible et adaptez votre offre en conséquence. Ici, c'est par exemple le D&B International Risk and Payment Review qui vous offre une vue d'ensemble précieuse du point de vue macroéconomique.
  3. Vérifiez votre partenaire contractuel à l'aide d'une société de renseignements économiques active à l'international: Cette entreprise existe-t-elle vraiment, qui est habilité/e à signer, qui sont les propriétaires, comment se présente la solvabilité de cette entreprise?
  4. Dans le contrat, réglez les conditions dans le détail et indiquez la Suisse comme lieu de juridiction.
  5. Respectez les consignes issues de votre Working Capital Management et assurez-vous que votre politique de crédit couvre bien ce cas également.
  6. Si votre client ne règle pas sa facture malgré toutes les précautions: Cherchez le plus rapidement possible de l'aide externe auprès d'un prestataire en recouvrement actif dans le pays concerné.